Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Visite de l'entreprise OrocBat

Publié le par CDI - LARPS

Les élèves de 3° sont partis à OrocBat pour une visite. Cette entreprise produit des charcuteries, plats cuisinés, conserves… Les matières premières utilisées sont le porc et le canard. Cette entreprise réceptionne la matière première, la transforme et la met en conserves ou sous vide. Ils procèdent ensuite à l’étiquetage de tous les produits et les vendent en grandes surfaces, essentiellement sur le grand sud-ouest de la France. L’entreprise compte 25 salariés et envisage encore de nombreux projets de développement.

Clément, Julen, Benuet, Franck

Partager cet article

Repost 0

Visite de l'entreprise Don Quichosse

Publié le par CDI - LARPS

Les élèves de 3ème sont allés chez Don Quichosse à Mauléon, une petite entreprise de 2 salariés (Mr et Mme HOUYOU).

Ils fabriquent des espadrilles de manière artisanale avec des produits naturels qu'ils vendent à des particuliers, à des entreprises allemandes mais aussi à d’autres entreprises qui organisent des défilés de mode. 

Pour la fabrication des semelles, ils utilisent des tresses de jute auxquelles ils ajoutent une semelle de caoutchouc. Ils font ensuite coudre à des ouvrières à domicile un tissu pré découpé, et les espadrilles sont prêtes à être expédiées.

Karine, Trécy, Astrid, Nicolas

Partager cet article

Repost 0

Visite de l'entreprise EMAC

Publié le par CDI - LARPS

EMAC est un des premiers fabricants français de mélanges de caoutchoucs.

L’entreprise existe depuis 1950. Elle est dirigée par Pierre Lalane et Didier Chaufaille.

Le caoutchouc produit est vendu à d’autres entreprises pour la mise en forme. Il peut servir à fabriquer des semelles de chaussures, des pièces automobiles, des pièces détachées pour les avions, des moulages pour la SNCF…

EMAC produit plusieurs types de mélanges :

- des mélanges noirs, clairs

- des mélanges de couleurs

- des mélanges filtrés

- des mélanges pré dispersés.

C’est une entreprise performante qui emploie 95 salariés et qui vend son caoutchouc sur l’ensemble de la France notamment sur Paris, Lyon, Toulouse, Pau.

Aurélie Bouillot, Sonia Cornejo

Partager cet article

Repost 0

Visite d'ALKAR

Publié le par CDI - LARPS

 

Les élèves de 3èmes ont visité l’entreprise Alkar. Son dirigeant est Monsieur Ascone.

Cette entreprise existe depuis 1983 et embauche actuellement plus de 60 salariés.

On y produit des charpentes métalliques ainsi que des ossatures de bâtiments.

Les métiers représentés dans l’entreprise sont : dessinateur, ingénieur calcul, commerciaux, comptables, secrétaire, ouvriers d'atelier et monteurs.

Les différents clients sont :

- des agriculteurs (20%)

- des collectivités territoriales (15%)

- le secteur industriel et commercial (65%)

Cette entreprise, déjà présente sur l’ensemble du Grand Sud Ouest de la France sur de multiples chantiers, envisage de se développer dans les années à venir.

Freddy, Stéphane, Quentin

Partager cet article

Repost 0

Les associations de solidarité en quelques mots

Publié le par CDI - LARPS

Les associations de solidarité :

- La croix rouge aide chaque année 1 million de personnes en situation de précarité, secourt 200000 personnes en danger et forme 200000 personnes au secourisme.

- Le secours catholique est créé en 1946 après la guerre. Association de loi 1901 à but non lucratif, le secours catholique lutte contre toutes les formes de pauvreté et d’exclusion et cherche à promouvoir la justice sociale.

- Le secours populaire français est créé en 1945. C’est une association à but non lucratif qui a été déclarée grande cause nationale et est habilitée à recevoir des dons et des legs. En France, le SPF est plus particulièrement attentif aux problèmes d’exclusion de l’enfance et des familles défavorisées.

- Les restos du cœur fondés par Coluche en 1985. Reconnus d’utilité publique, ils ont pour but d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique.

- Le SIDACTION est né en 1994. Il est issu d’un collectif composé d’associations, de chercheurs et de médecins réunis dans le but de collecter des fonds et venir en aide aux victimes du VIH-Sida. L’association décide que l’argent ira pour la moitié aux associations et pour moitié à la recherche.

- Médecins du monde est une association de solidarité internationale qui s’appuie sur l’engagement de ses membres (professionnels de la santé) pour porter secours, depuis plus de 20 ans, aux populations les plus vulnérables dans le monde et en France.

Audrey et Céline

Publié dans Solidarité

Partager cet article

Repost 0

LA SOLIDARITE AU LYCEE

Publié le par CDI - LARPS

Sur le lycée...

Téléthon :

· - Une collecte de portables usagés est organisée

· - Une vente de crêpes et de merveilles le samedi 08-12. Cette vente rapporte chaque année environ 2000€.

· - Une collecte de dons individuels

Distribution pour le cœur :

· - Des élèves de terminale BEPA vont distribuer dans le cadre d’un cours d’animation socio-culturelle 50 repas environ aux SDF (Sans Domicile Fixe) à Bayonne en partenariat avec l’association « La Table Du Soir ».

Collecte alimentaire :

· - D’autres élèves, en partenariat avec les Restos Du Cœur, font une collecte de produits alimentaires sur le lycée, puis une distribution à Mauléon.

Noël en pédiatrie :

· - Des élèves organisent une collecte de jouets, pour une distribution aux enfants des services pédiatriques des hôpitaux.

Le Rire Au Cœur :

· - Un spectacle est organisé par les élèves pour des enfants handicapés de l’association « Algarrekin Bizi »

· - Un échange entre une classe d’enfants du primaire et des enfants handicapés aura lieu au lycée.

Amandine, Alexandre et Sébastien

Publié dans Solidarité

Partager cet article

Repost 0

Robert nous parle du téléthon ...

Publié le par CDI - LARPS

Robert Ferrando est une personne d’une cinquantaine d’années qui est atteinte de myopathie.

Les enfants qui sont atteints de cette maladie ont une machine, un petit turbo qui sert à se déplacer. A midi pour manger, les enfants sont obligés de se faire aider pour toutes les tâches quotidiennes.

Nous avons rencontré Robert lors de son intervention au cinéma de Mauléon. Il ne peut même plus serrer la main d’une personne normalement. Il a besoin d’être de plus en plus aidé, bientôt il aura besoin d’un fauteuil roulant ou d’un turbo et d’une infirmière à domicile.

Ceci dit, il nous a prouvé que cette maladie n’est pas une fatalité. Robert jusqu’à maintenant a vécu comme un homme normal, comme si sa maladie n’existait pas. Il est déjà allé en boîte faire la fête et sort tout autant que ses amis.

Les 3°

Publié dans Solidarité

Partager cet article

Repost 0

QU'EST CE QUE LE TELETHON?

Publié le par CDI - LARPS

LE TELETHON C’EST QUOI ?

Le Téléthon est une opération de collecte d’argent, d’information, de mobilisation contre les maladies génétiques et neuromusculaires comme les myopathies ou la maladie Charcot-Marie. L’opération a lieu chaque année, début décembre.

Contraction de deux mots (télévision et marathon), le Téléthon c’est aussi 30 heures d’émissions non-stop sur France 2. Il s’agit de l ‘émission en direct la plus longue.

Enfin, le Téléthon organise chaque année près de 22 000 animations à travers toute la France. Pour savoir où se déroulent les manifestations les plus proches de votre domicile, contactez la coordination Téléthon de votre département. Une idée venue des Etats-Unis, le Téléthon est née en 1997 sous l’impulsion de familles réunies au sein de l’association française contre les myopathies(AFM). L’objectif est d’importer en France le concept, en vigueur depuis longtemps au Etats-Unis, d’associer les chaînes de télévision et les grands noms du show business pour une vaste collecte de fonds qui dure 2 jours. Celle-ci permet de financer la recherche dans les maladies génétiques et d’améliorer la prise en charge des malades ainsi que de leur famille.

Témoignage de Patrick : "J’ai 52 ans je suis myopathe depuis l’âge de 12 ans. Mais je marche encore pour l’extérieur. J’ai un fauteuil électrique, je cours dans ma tête grâce à l’informatique. J’écris parfois des poèmes cela me fait oublier mes soucis ! Je pense souvent aux personnes qui ont un handicap plus grave que moi et je me dit que j’ai de la chance… ". Patrick

Publié dans Solidarité

Partager cet article

Repost 0